Sur la maladie de Parkinson

Episode 2 (Monsieur Coton) : sur la maladie de Parkinson

Vidéos :

                  
          5 questions au Pr Yves Agid                            le chant, une voie thérapeutique                     Pollution : le raz de marée silencieux

et cliquez sur le lien suivant pour voir la vidéo suivante :  Atlas du corps humain : la maladie de Parkinson
 

Définition :

La maladie de Parkinson est une maladie neuro-dégénérative atteignant généralement l'homme après 50 ans. Elle se manifeste par un tremblement de repos, des troubles du tonus et une akinésie, diversement associés. Elle affecte également l'élocution et le "langage corporel". Comme beaucoup d'autres troubles neurologiques, la maladie de Parkinson est chronique, évolutive et pour le moment incurable. Elle est d'étiologie inconnue.

Classiquement, on décrit trois étapes évolutives de la maladie de Parkinson :

- La "lune de miel" qui est une période variant de 3 à 8 ans et qui se définit par une vie pratiquement normale. C'est une période de meilleure efficacité du traitement.
- Les classiques fluctuations qui affectent 60 % des patients après six ans d'évolution : akinésie et dyskinésies.
- La 3ème période, la plus handicapante, correspond à la perte d'efficacité de la L-Dopa.

Quelques chiffres :

- On estime à 4 millions le nombre de personnes affectées par la maladie de Parkinson.
- En Europe, la prévalence globale de la maladie est estimée à 1,6 % chez les personnes âgées de plus de 65 ans.
- En France, la maladie de Parkinson touche près de 100 000 personnes avec environ 8 000 nouveaux cas par an.
- En raison du vieillissement de la population mondiale, l'importance de la maladie de Parkinson comme problème de santé publique devrait s'accroître.
- La maladie de Parkinson débute généralement entre 55 et 65 ans mais de 5 à 10 % des patients sont atteints encore plus jeunes (entre 30 et 55 ans).
- Après 6 ans d'évolution, 60 % des malades ont des fluctuations motrices.

Symptômes

- Tremblements des membres au repos
- Rigidité musculaire
- Akinésie ou bradykinésie
- Parfois atteintes intellectuelles : détérioration de la mémoire, difficulté à adapter son comportement au changement de situation
- A des stades plus avancés, la maladie peut s'accompagner de confusion mentale ou de démence.
- Dans 30 % des cas, le malade peut présenter une dépression.
- D'autres symptômes peuvent s'ajouter : amaigrissement, constipation, hypersalivation, troubles du sommeil, de la parole et de l'écriture.

Traitement

Il n'existe pas de traitement curatif de la maladie. Le traitement de la maladie de Parkinson a donc pour but de corriger les symptômes du patient, principalement les symptômes moteurs.
Les choix thérapeutiques sont essentiellement guidés par l'âge de début de la maladie de Parkinson et le degré de la gêne fonctionnelle.

Les traitements dopaminergiques : la L-Dopa

La L-Dopa est le traitement de référence. Elle est efficace à long terme sur la triade symptomatique
"tremblement - rigidité - ralentissement". De plus, le bon usage de la L-Dopa s'est accompagné d'une augmentation de l'espérance de vie d'au moins cinq ans pour les malades.
Cependant, des complications motrices, parfois sévères, à type de fluctuations motrices et de dyskinésies, apparaissent dans 86 % des cas après la période de "lune de miel". C'est la raison pour laquelle un consensus nouveau semble émerger : ne pas commencer d'emblée un traitement par la L-Dopa.

(source : caducee.net)

Pour aller plus loin

www.franceparkinson.fr
www.caducee.net

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site